Stadia Connect : EA est enfin là dans une conférence en demi-teinte

Avis avr. 29, 2020

Hier soir (28 Avril) s’est tenu le dernier Stadia Connect, attendu depuis près d’un an. Cette conférence a été l’occasion de rassurer les joueurs et d’annoncer de nouvelles exclusivités pour la plateforme de Google, mais est-ce bien suffisant ?

Quand Stadia fait du Stadia…

Comme quasiment à chaque fois que les équipes de Stadia tentent quelque chose de nouveau, c’est un flop.

Cette conférence qui, au départ, devait créer l’évènement et rassembler autour de Stadia, s’est transformée en une simple vidéo postée à 18h et la mise à jour du store Stadia au même moment…

Au final, cela a créé un sentiment de cacophonie lors de la publication de la vidéo. Toutes les annonces ou presque avaient déjà filtré sur internet et sur le store, à croire que Google et les équipes de Stadia n’arrivent pas à se mettre d’accord pour avoir une communication claire et maintenir l’excitation qu’ils peuvent créer autour de leurs évènements.

It’s in the game

La première annonce de cette conférence se sera faite attendre puisque Phil Harrison lui même, a confirmé que Stadia accueillera 5 jeux Electronic Arts cette année, à commencer par Star Wars : Jedi Fallen Order, suivi de Madden NFL et de FIFA.

Ces annonces sont un premier pas pour Stadia vers des licences plus grand public, qui permettront d’attirer plus de joueurs vers la plateforme de Google.

À l’heure actuelle, Stadia est peut être la plateforme la plus adaptée pour ceux qui souhaiteraient simplement investir dans leurs jeux de sports annualisés avec un coup d’entrée minimum.

Des surprises gâchées

L’information avait fuité hier dans la journée avant la conférence, l’ESRB avait ajouté les classifications Stadia de Octopath Traveler, PUBG et WWE 2K Battlegrounds.

Bien que WWE 2K Battlegrounds n’ait pas été annoncé pendant le Stadia Connect, Octopath Traveler et PUBG devaient être des annonces surprises de cette dernière puisqu’ils ont été disponible immédiatement après la conférence.

Néanmoins, ces deux jeux restent d’excellents ajouts au catalogue Stadia, d’autant que PUBG est actuellement inclus dans l’offre des jeux Stadia Pro pour tous les abonnés et que le jeu profite du cross-platforme avec les consoles, du moment où on joue à la manette.

Les jeux Stadia Pro de Mai

Google a de plus annoncé les jeux qui seront disponibles dans l’offre Stadia Pro de Mai. Au programme, deux nouveaux jeux à venir sur Stadia avec The Turing Test et Zombie Army 4 dont le nouveau DLC Blood Count sera également disponible prochainement sur Stadia, ainsi que Steamworld Heist sorti en Mars dernier. A noter que Thumper quittera le catalogue de jeux Pro le 30/04 donc pensez à le récupérer avant qu’il ne soit trop tard.

Stadia Pro Mai

Le focus sur les indés

Une nouvelle fois, Google a choisi de mettre l’accent sur les jeux indépendants qui sortiront sur Stadia. A commencer par Rock of Ages 3, dont un nouveau trailer a été diffusé annonçant la date de sortie du jeu prévue pour le mois de Juin ou si l’on en croit Steam, plus précisément pour le 2 Juin.

Le jeu le plus énigmatique de cette conférence restera sans doute Crayta. Ce jeu « bac à sable », où les joueurs pourront créer, aménager et partager leur propre jeux, sortira cet été dans l’offre Stadia Pro. Le studio a profité de l’annonce pour nous présenter un stream découverte et en dévoiler un peu plus.

Suivi de Wave Break, jeu au style cartoonesque à mi-chemin entre un Wave Race et un Tony Hawk Pro Skater, dans lequel le joueur devra faire un maximum de combo et remplir des objectifs dans différentes zones de jeu, allant de la plage au glaciers.

Embr sera le premier jeu à arriver sur Stadia en accès anticipé (attendu pour le 21 Mai prochain). Ici, l’Uberisation atteindra son paroxysme puisque les joueurs incarneront des pompiers indépendants travaillant pour le service Embr.

On clôture ce tunnel de jeux avec Get Packed qu’on ne présente plus : le teasing de cette exclusivité temporaire Stadia s’était amplifié ces dernières semaines jusqu’à hier, où dans un nouveau trailer on apprenait que le jeu serait disponible immédiatement après la conférence.

La vidéo se termine sur l’annonce d’un nouveau Stadia Connect prévu pour cet été avec un nouveau teaser de Orcs Must Die 3 qui annonce une sortie fixée également à l’été 2020.

Qu’en reste-t-il ?

En définitive, Google fait une nouvelle fois la part belle aux jeux indépendants sur sa plateforme et oublie de mettre les AAA en avant.

D’un certain point de vue, avec le temps imparti de la conférence, le rythme était bon, les annonces se sont enchainées sans aucun temps mort et les vidéos de ce genre devraient être beaucoup plus récurrentes.

Selon moi, le vrai problème de Google aujourd’hui, c’est qu’aucun des jeux présentés n’a de réel impact sur les joueurs pour les amener à venir sur la plateforme.

Une simple date pour les jeux EA aurait été un gros plus, suffisant pour susciter l’engouement des joueurs, d’autant que Jedi Fallen Order a montré de nombreuses limites de la génération actuelle de console et je pense qu’il pourrait être un jeu très intéressant sur Stadia.

Stadia a besoin de gros titres, de licences qui font rêver et qui font vendre. Même si la perspective de Cyberpunk 2077 existe toujours, aujourd’hui ce n’est pas assez concret, ni assez prêt dans le temps pour intéresser les joueurs. L’annonce des jeux EA en début de conférence reste néanmoins rassurante tout en annonçant une disponibilité pour la fin de l’année.

A croire que Google mise tout sur cette période (Cyberpunk, Star Wars, Fifa, Baldur’s Gate 3,…) et le Stadia Connect de cet été viendra peut être apporter quelques éléments de réponses à ces questions. En attendant, comme je le dis souvent, ne boudons pas notre plaisir, nous avons déjà de belles heures de fun devant nous et ces nouveaux jeux sauront trouver leur public.

Guiz

Des remarques, des suggestions, des questions... N'hésitez pas à me faire vos retours sur Twitter, je me ferais un plaisir d'y répondre. Vous pouvez aussi me payer un café...